Famille Viel-LaRue

Portrait d’une famille engagée

Contribuer à la réalisation d’un projet d’une grande humanité pour célébrer la mémoire de leur filstel était le souhait de la famille Viel-LaRue. Se mobiliser pour faire la différence, pour donner un sens à l’épreuve qu’ils ont traversée, pour que Nicolas ne soit jamais oublié… ces motivations ont accompagné M. Carl Viel, Mme Caroline LaRue et leur fils Olivier dans leur initiative généreuse que l’équipe de la Fondation tient à souligner aujourd’hui. Grâce à eux et à tous ceux qui les ont soutenus, les familles d’enfants gravement malades ont désormais accès à deux chambres adaptées au Centre mère-enfant Soleil (CMES) du CHU de Québec-Université Laval, lieu qui deviendra leur cocon lors du moment le plus éprouvant qui soit, les derniers instants de vie de leur enfant. Voici l’histoire de la famille Viel-LaRue..

24 décembre 2013. Nicolas est parti… le cancer des os qui l’affligeait depuis trois ans a eu raison de lui. À quelques semaines de ses 16 ans. Il aimait les sports, les voyages… Ses parents et son frère Olivier continueront à voyager avec lui, autrement… trimbalant le chandail Team Nic à travers le monde, à travers leur vieNicolas vivra toujours tant que l’on parlera de lui, comme son père le dit si bien.

Début 2018L’idée de poser une action concrète et solidaire envers les familles d’enfants en fin de vie a germé dans la tête de Caroline, la mère de Nicolas. Inspirée par l’attitude de son fils face à la vie, à la maladie et avec le désir de marquer une étape, soit cinq ans après le départ de Nicolas, elle et son conjoint ont trouvé l’énergie pour mobiliser leur entourage et mettre sur pied un événement-bénéfice qui permettra de réaliser un magnifique projet : l’aménagement d’une chambre de soins palliatifs pédiatriques au CMES, adaptée et enveloppante. Un environnement plus humain, plus confortable, pour les familles devant demeurer à l’hôpital lors des derniers moments de vie de leur enfant, lorsqu’un retour à domicile n’est plus possible. « Une chambre lumineuse qui transmettra le message de vie et générera des effets positifs sur la santé physique et mentale », comme la qualifie Caroline. 

« Apprendre à vivre avec le vide envahissant après la perte d’un enfant est un combat de tous les jours! Alorssi le décès de Nicolas peut faire du bien, ça aide à donner un sens à cette épreuve. »
– Caroline, mère de Nicolas


Novembre 2018
Le Cocktail dînatoire TEAM NIC – Devoir de mémoire, présenté par Benjo, a rassemblé de nombreuses personnes au Séminaire des Pères Maristes, lécole secondaire de Nicolas. Cette belle célébration à la mémoire de ce jeune homme courageux a été un succès; elle aura marqué les gens présents et aura permis de récolter une somme considérable. Caroline et Carl ont également recueilli des dons additionnels qui, combinés au résultat de l’événement-bénéfice, ont permis non seulement de financer l’aménagement d’une chambre, mais aussi d’une deuxième! Ainsi, le CMES pourra se doter de deux pièces adaptées et dédiées aux soins palliatifs, l’une pour l’unité de médecine 0-3 ans et l’autre pour l’unité de médecine 4-17 ans. Deux lieux incomparables.

Été-automne 2020. Les deux chambres sont prêtes, à quelques détails prêts. Des familles en bénéficient… mission accomplie! La pandémie actuelle retarde le moment symbolique où l’on célébrera la concrétisation de ce projet teinté d’humanité, et ce, avec la famille, mais qu’à cela ne tienne, ce moment viendra! Le moment de souligner toute la générosité et les efforts de Caroline, de Carl et de leur fils ainsi que tous leurs supporteurs. Et la mémoire de Nicolas perdurera! 

 

Chambre

Chambre de soins palliatifs pédiatriques à l’unité de médecine 0-3 ans

 

Team NIC

Chambre de soins palliatifs pédiatriques à l’unité de médecine 4-17 ans

 

COMMENTAIRES (4 commentaires)

  • Ludivine Cauchon

    Implication émouvante! Donner un sens à la perte de son enfant, le garder en vie dans le souvenir; puisse la lumière de Nicolas apaiser la douleur des familles qui passeront par les étapes que vous avez connues et votre dévouement remplir vos coeurs d’un doux sentiment de reconnaissance. 🙏

    Répondre
  • Ludivine Cauchon

    Implication émouvante! Donner un sens à la perte de son enfant, le garder en vie dans le souvenir; puisse la lumière de Nicolas apaiser la douleur des familles qui passeront par les étapes que vous avez connues et votre dévouement remplir vos coeurs d’un doux sentiment de reconnaissance. 🙏

    Répondre
  • Danielle Doyon

    Cher Carl,
    Je n’ai pas été informée de l’épreuve que Caroline, toi et Olivier avez dû traverser avec le départ de Nicolas. J’en suis fort peinée. Je vous admire d’avoir mis sur pied cette levée de fonds permettant aux familles, qui doivent faire face à ces durs moments, de profiter d’un atmosphère feutré loin du va-et-vient habituel des unités de soins. Je ne peux imaginer le vide que la perte de votre Nicolas a pu laisser et j’admire d’autant plus cette initiative de le garder vivant dans le coeur des familles qui font face à cette cruelle réalité et aussi dans le coeur des personnes qui tout comme moi ont pris connaissance du texte que je viens de lire.
    Amitiés,
    Danielle

    Répondre
  • LouIse Lamontagne Raymond

    Bravo Caroline, quelle belle façon de célébrer la vie de Nicolas!

    Répondre

Répondre à Danielle Doyon Annuler la réponse

Nom :

Site web :